Projets et récoltes 2010

Une maison de lotissement comme terrain d’expérience…au début était la corvée de l’entretien..

DSC00016 148

 

Puis la découverte d’un jardin vivant: Ne pas tondre systématiquement mais developper un parcours, laisser venir autant que possible la prairie, les fleurs, les abeilles…. puis faucher.

Gérer peu à peu les divers lieux de vie comme des espaces autonomes: cultures d’aventures pour une merveilleuse rencontre.


DSC00482_627.JPG

Recyclage d’une souche, qui accueille des miriades de petits habitants, quelques  herbes folles choisies, gardent l’humidité et se mangent en salade (pissenlis)….

DSC_0629_020.JPG

Récuperer les bambous ou bois rigides qui poussent de ci de là pour faire soi même ses tuteurs économiques et écologiques; Mettre l’herbe de fauche au pieds des plants conservant l’humidité necéssaire et l’ engrais de la dégradation végétale progressive.

DSC 0621 012

Arroser peu, juste ce qu’il faut, avec l’eau de pluie de récupération et du purin d’ortie (fertilisant) , de prêle (repousse les pucerons..et autres parasites).

DSC00496_641.JPG

Les murs de pierre sèche, un paradis pour les insectes, les lézards, permet l’écoulement de l’eau, garde la chaleur! 

DSC_0036_760.JPG

Des pépins qui se révèlent tout seuls! quelle surprise!

DSC_0299.JPGDSC_0363.JPG

 

 

Mon généreux automne 2010 


Dans ma cours de 9 m2 qui n’a le soleil que jusqu’à midi

mes propres semis plantés dans des pots de terre!


DSC_0630_021.JPG

 

 

Le vignoble urbain, paradis des abeilles

Et au printemps délice de feuilles de vigne farcies!


DSC_0617_008.JPG

  En pleine ville, sans terrain, notre verger vertical donne un raisin noir local (baco) …. très bon en jus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.