8 mars pour Jeanne Baret, botaniste oubliée

jeanne baretDestin de la première femme à faire le tour du monde en étant un des membres de l’expédition de Louis Bougainville sur les navires la Boudeuse et Etoile de 1766-1769, Jeanne Baret (Baré) 1740-1807 botaniste émérite, oubliée de l’histoire comme tant d’autres femmes..

Paysanne née en Bourgogne (Commelle) d’un père catholique et de mère protestante, elle sera grâce à sa mère éduquée à la passion des herbes, à la connaissance et à la curiosité.

Devenue experte dans la connaissance des plantes médicinales elle fournira pharmaciens, médecins, dentistes, vétérinaires…c’est ainsi qu’elle connaîtra son futur et compagnon botaniste Philibert Commerson.

La Grande Bretagne , les pays bas et l’Espagne, avait déjà navigué autour du monde, à cette époque la France veut entrer en jeu. L’objectif étant de trouver une masse de terre dans l’hémisphère sud.


Ainsi Philibert Commerson, pour échapper à l’autorité paternelle qui le voyait médecin et aussi à sa mauvaise posture dans sa relation « hors mariage » avec Jeanne Baret ,au près de laquelle il s’est formé en tant que botaniste, et de laquelle il attend un enfant.. voit dans ce voyage une occasion inespérée d’éloigner son couple d’une société étriquée.


Les femmes n’étant pas autorisées sur les navires du roy, c’est en se déguisant en homme que Jeanne Baret embarquera en se faisant passer pour le valet du naturaliste.


Elle collectera aux cotés de Philibert Comerson plus de 6000 spécimens au cours de ce voyage, Montevidéo, Patagonie, Rio de Janeiro..le couple -ou Jeanne toute seule car Commerson est souvent malade- découvrent notamment le Bougainvillier qu’ils nomment en l’honneur de leur chef d’ escale.


La loi est la Loi, et le couple doit débarquer à l’ile Maurice, où Commerson mourra en 1773.


Remariée, Jeanne Baret rentre en France en 1775, où elle touche une part de l’héritage de Commerson puis une pension royale de 200 livres par an, pour avoir partagé « avec le plus grand courage, les travaux et périls » du scientifique.


Ce dernier aurait voulu lui rendre hommage en nommant un arbrisseau de Madagascar, le bois de Quivi, Baretia bonafidia.Mais à l’arrivée des spécimens à Paris, le genre avait déjà été baptisé par d’autres.

Deux siècles plus tard, on dénombre plus de 70 plantes nommées d’après Commerson et une seule à ce jour d’après Jeanne Baret..

Mais l’histoire n’en finit pas surprendre les hommes, la nouvelle plante a été tout récement mise à l’honneur à l’université de l’Utah, par un certain Eric Tepe.

La solanum Baretiae du genre solanum ressemble donc à une tomate, et pousse au sud de l’Equateur et au Nord du Pérou.

Elle rends désormais deux siècles plus tard honneur à Jeanne Baret

Aussi lorsque vous ferez vos semis de tomate une solanacée, vous penserez à ce solanum Baretiae 

solanum 1fleur


Solarnum Baretae

 


Car plus près de nous , même aujourd’hui , les jardiniers connus restent des hommes, alors que la passion du jardin est largement répandue chez les femmes!

3 Commentaires

  1. ghislaine

    Bravo Marina et merci pour toutes ces informations que tu nous donnes, et particulièrement celle-ci car la cause des femmes de par le monde et le temps me tiennent particulièrement à coeur

    Répondre
  2. develay

    bonjour, je ne vois pas comment vous pouvez savoir que la maman de Jeanne Baret était protestante, Jeanne est bien baptisée à LA COMELLE, (et non pas à COMMELLE) et je suis sûre qu’en recherchant,
    on peut retrouver l’acte de baptême de sa maman, la région n’étant pas particulièrement touchée par le protestantisme ???

    Répondre
  3. j'art d'ain partagé

    Bonjour, 

    Réponse un peu tardive sur jeanne Bret toutes les infos sont en lien sur l’artcle

    trouvé sur internet ou dans 4 saison du jardinage bio..

    Abientot

     

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.