Commencer un potager « sol vivant » avec le « multching »

DSC_0282

Je vous propose dans cet article de revisiter les fondamentaux de notre approche technique du jardinage « sol vivant » et surtout de la première mise en place d’un tel jardin à partir d’un terrain enherbé SANS TRAVAIL DU SOL.

Il y a de nombreuses manières de commencer un potager avec l’objectif de cultiver avec la vie des sols.

De nombreux permaculteurs, par exemple sont inconditionnels des buttes, d’autres jardiniers du double bêchage, ce type de mise en place est tout à fait envisageable mais perturbe fortement le sol la première année. Je vous invite, surtout si vous partez d’un terrain déjà bien structurée par la végétation en place (prairie, pelouse, friche…) à perturber le moins possible le sol et le préparer sans travail du sol préalable.

Les techniques dont je vais vous parler sont comparables à celles exposés par Dominique Soltner dans son « guide du nouveau jardinage » que je vous recommande bien évidement ! (lien)

Ce type de préparation consiste à déposer simplement une couche de matière organique directement sur le sol . Cette couche peut être composée de divers matériaux :

– Feuilles mortes

– Paille

– Foin

– BRF (éviter d’en mettre plus de 2 cm en sol argileux)

– BREF

– Cartons d’emballage (marrons, sans encres ni scotch)

– …

Les cartons seront surtout intéressants pour ceux qui ne disposent pas de suffisamment de Matière Organique

Un des principaux défauts de cette méthode pourrait être qu’elle ne permet pas au sol de se réchauffer rapidement au printemps si la matière organique n’est pas entièrement décomposée.

Mais en installant le multching assez tôt à l’automne, la matière organique s’est décomposée, et il est possible pour les petites graines au printemps d’écarter le paillis afin de procéder au semis directe.

Les avantages de cette méthode sont nombreux :

– Le sol n’est pas du tout perturbé

-Les déchets verts du jardin sont ainsi recyclés (pas besoin d’aller en déchetterie)

– Le sol est amendé grâce aux  Matières Organiques apportées

– Les racines et parties aériennes de herbe qui se décompose participent à enrichir le sol en Matière Organique facilement dégradable

– La structure du sol au mois de mai est souple et aérée, très agréable pour y repiquer les plants de cultures d’été !

Pour finir je vous propose de partager l’expérience d’un  jardinier qui nous fait la visite de son jardin avec cette technique du « multching » pour se donner une idée plus concrète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.