L’Art au j’art d’ain partagé comment?

2011 JARDIN PEINTb L’art du jardin en mode urbain. DSC_0302 La dimension artistique dans notre projet est comme un fil rouge un axe qui peu à peu , à la façon de la permaculture, s’installe avec une dimension du « sauvage » (spontanéité) entretenu, voir même cultivé! Sortir des sentiers battus est notre ligne de conduite vous l’aurez compris, aussi, pour nous,  l’expression artistique  est multiple et polymorphe et cela se traduit pour nous sur les trois axes : 1) La transmission « artistes en herbes »  2) Nouveauté d’un regard en Transition 3) Culture du paysage et paysage en culture.. 1) Artistes en herbe!  transmettre  » l’imaginaire du jardin et sa magie » . Cet un imaginaire qu’il faut éveiller puis cultiver, il prends racine dans l’enfance où la nature est une source d’inspiration merveilleuse. Mais aujourd’hui avec nos modes de vie , encore faut-il savoir  l’observer, la voir, l’écouter, et la comprendre! c’est notre mission ! et ce que nous avons entrepris ces années grâce aux  ateliers créatifs auprès des plus jeunes du centre social, centre de loisir, écoles.. DSC_0078DSC_0075 Sensibilisation à la biodiversité : jardin de l’imaginaire, des nichoirs, la faune du jardin.. Puis exposition à la fête du 1er  jardin partagé (2011)RIMG4123 DSC_0268_7899   Démarche avec les « objets du recyclage »  jardin partagé à la Maison st Anthelme DSC_0288_7919 DSC_0308_7939RIMG4098 ecole-de-peyrieu-0472

ASSISES DE LA TRANSITION EN BUGEY(2014)

DSC_0473 DSC_0631 2) La fibre artistique: Association militante pour la transition , c’est le REGARD sur notre monde que nous invitons à changer: comment réenchanter une actualité stressante, souvent sinistre, noyé par l’info et la réalité d’un changement de société désiré (pic pétrolier, conscience d’une alimentation saine (bio) et nécessité d’une sécurité alimentaire, recherche d’un bien être « mieux vivre ensemble », coopération…) Ainsi avons nous la volonté de faire de nos jardins des lieux où l’ ART DE VIVRE peut s’exprimer/ yoga au jardin, errances sonores, recyclage, faire réseau en promouvant des démarches locales..Artiste en partenariat: MIREILLE BELLE lors des Assises de la transition en Bugey  (2014) , les musiciens de groupe « Rev’errance » lors des errances sonores au jardin (2013) errances-sonores-0038

DSC_0887

Journée de la transition/ atelier « art de la table avec les légumes et fruits du jardin. (2014)

3) La culture dans le paysage et paysage en culture!  Sensibiliser au paysage c’est aussi s’interroger sur ce qu’est le « beau » à notre époque? Autrefois un « beau » jardin était lié à une notion de « propreté » (image du « jardin du pouvoir » tel que le définit le paysagiste  Gilles Clément ) ayant pour exemple le « jardin à la française » de Versailles…Aujourd’hui dans nos villes contemporaines avec les paysagistes actuels tel Gilles Clément  (lien)  (Michel Corajoud qui a crée l’espace urbain actuel de Confluence à Lyon..et d’autres..) la notion de jardin est étroitement liée à la nécessité de retrouver de la biodiversité en ville. La notion de beauté est ainsi enrichie de la dimension urbaine, agricole, écologique… c’est ce que nous avons pu vivre en allant visiter cette exposition contemporaine « VILLE ET CHAMPS » (lien) sur la thématique des zones périurbaine et de l’art de les réinvestir en parcs agro urbains pour des citoyens désormais en quête d’une nouvelle « rurbanisation »; C’est aussi notre façon de gérer et faire visiter, à Belley notre PARC AGRO URBAIN le « j’art d’ain partagé en mouvement » DSC_0683 DSC_0498_9996  DSC_0625

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *