SOS!:La réforme de la législation sur le commerce des semences

Depuis deux ans une réforme sur la législation du commerce des semences est dans les tuyaux de l’Europe.

L’enjeu est capital pour la biodiversité , mais aussi pour la sécurité et qualité alimentaire  de l’humanité.

 

Ce qui se joue actuellement avec les grands groupes semenciers et agro alimentaires c’est par delà la “transgénèse” (OGM ou chimères végétales réalisées en modifiant l’ADN de base en y ajoutant divers gènes par  delà les espèces et de manière aléatoires)  c’est le nouvel enjeu du brevetage du vivant.

 

En effet non contents d’être trop souvent freinés par des moratoires et le fait que les populations sont depuis plus de 10 ans réticentes aux OGM , les grands groupes agro alimentaires lancent cette stratégie de “cartographier le vivant” afin d’obtenir des titres de propriétés d’espèces entières et ainsi de pouvoir obtenir rémunération et exclusivité .

 

Non seulement aujourd’hui aux Etats UNis il n’y a plus d’interdiction proprement possible vis à vis des OGM, mais  de la “transgénèse” (modification génétique par apport d’un gène étranger) les laboratoires  passent à la “mutagénèse” :

 

 Le principe de la mutagénèse est de faire subir à un organisme un traitement favorisant les mutations pour sélectionner celles qui induisent une nouvelle propriété d’intérêt commercial.

 

Ce traitement peut être physique (par irradiation) ou chimique (exposition à un agent mutagène).

 

Les plantes mutées peuvent également être sélectionnées aux champs suite à l’apparition de mutations dites spontanées, et par exposition à un agent sélectif comme un herbicide.

 

Ces plantes mutées sont « brevetables » (lien inf’OGM)   

 

 

Ainsi vous ou l’agriculteur sèmez  tranquillement votre potager ou son champ  avec des graines anciennes non cataloguées, à coté de vous des personnes ont fait le choix de semer des graines répertoriées, avec les aléas de la pollinisation (vent, abeilles..) vos graines sont contminées. Par vérfifiaction du génome de vos plants (carte d’identité) vous serez passible d’amende pour détention illégale de semences.

 

 

On connait déjà les conséquences du brevetage du vivant  destiné à erradiquer toute agriculture vivrière , ainsi les suicides de paysans acculés à l’endettement

 (lien” le suicide de 1500 agriculteurs indien”:   http://www.infogm.org/spip.php?breve479)

  fse-florence-0215.JPG

 

fse-florence 0205 7023

  

Vandana Shiva que nous avons rencontré l’année dernière au FORUM SOCIAL EUROPEEN est une des plus fervente combattantes pour la liberté des semences.

 

Elle était là cette année au festival du film ALIMEN TERRE ce 12 septembre 2013

 

 

Nous présenterons le film “Cultures en transition” lauréat 2013 du FESTIVAL ALIMEN TERRE  à l’occasion de la semaine de la solidarité internationale   à BELLEY (mercredi 6 novembre)

 

 

  

 

 

Nous pouvons agir:
KOKOPELLI dont voici la lettre sur ce lien , nous propose d’écrire à la commission de l’agriculture européene il vous suffit de cliquer sur ce lien http://kokopelli-semences.fr/campagne_reforme_ue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.