La permaculture en 7 points

Nous sommes souvent sollicités pour intervenir sur ce que l’on appelle la permaculture ou jardinage au naturel

Les techniques de permaculture dont l’objectif fondamental est de créer (ou favoriser la création) d’humus est au cœur des enjeux de gestion de biodéchets dans nos sociétés ou les déchets débordent des poubelles et des déchetteries.

Trop systématiquement le jardin est pensé comme une terre vierge (aseptisée, qui doit être « propre ») à accessoiriser avec les divers produits du paysage des grandes enseignes.

Impact environnemental nocif, coût énergétique et pollution, esclavage moderne des corvées de ce type de jardinage dont il est très simple de se sortir . Il suffit d’abord de commencer par penser autrement notre relation au vivant. voici comment en 7 points.

La biodiversité est notre richesse!

LA PERMACULTURE EN 7 POINTS

1/ LE DESIGN ou PLAN

c’est prendre le temps de regarder son jardin, son orientation, les parties ombrées, ensoleillées, le type de sol, les types de plantes sauvages qui y poussent, la faune qui y gite…

le moment du désherbage permet de mettre à jour les potentiels du jardin:
pourquoi tout désherber? laisser des zones à fleurs…penser une zone sauvage qui ne sera jamais jardinée, la zone de compostage, les arbustes (fruits rouges) pour ombrer d’autres parties… Enfin mes « mauvaises herbes » vont me servir de paillis en les laissant dans les allées au printemps afin de laisser le sol de ma table de culture se réchauffer, puis ces herbes sèches iront sur mon tas de compostage, pour éventuellement me servir de paillage l’été.

2 /LE COMPOSTAGE

En tas au jardin l’art du compost (lien recette) c’est l’équilibre entre déchets verts humide et marrons (sec) avec un bon brassage c’est a dire en répartissant a chaque fois ses déchets sur le tas (tonte, feuilles sèches, branches broyées, fin de culture..)

Nous proposons à l’automne de réaliser des

  • Carrés potager en multch: utiliser les déchets verts afin de préparer les nouvelles tables de culture à base de feuilles et tontes par exemple.
  • La « lasagne » ou Butte, toujours dans cette idée de recycler en cumulant tous vos déchets verts en strates de matières verte et marron , les plus gros branchages en bas.

Lasagne au jardin partagé de Belley, 50 cm de strates alternées et 20 cm de terre végétale avec 1/3 de compost mélangé: repiquer des plants. pas de semis car les graines seront compostées.

Le compost est un écosystème pas de panique ,apprenons à bien le connaître et reconnaitre :

  • le gros vers blanc, cétoine ou hanneton?

La cétoine

Auxiliaire, acteur du compost

La larve de cetoine plus blanche que celle du hanneton:

présente une petite tête, de courtes pattes, et une extrémité d’abdomen bien enflée.

-Indique que votre compost est en bonne marche, elle participe à la décomposition de la matière organique

-pollinisateur, mange les larves de limaces

La larve de hanneton jaunâtre: présente une gros tête , de longue pattes, et une extrémité d’abdomen relativement fine. Au jardin le hanneton mange les racines

-indique que le sol est meuble mais manque de vie du sol : amener du compost et encore du compost. La nématode est un prédateur de cette larve.

-Manque les prédateurs faune : oiseaux , chauve souris, hérissons, taupes.

-Binage et grelinage la dérange

3 / ASSOCIATION DE PLANTES

« COMPAGNONNAGE » ET ASSOCIATIONS des Plantes, légumes, fleurs..

Le « compagnonnage végétal » a toujours fait ses preuves au jardin. Ainsi, les fleurs au potager, grâce à leurs propriétés attractives ou répulsives, vont remplacer allègrement la plupart des pesticides , et autres traitements.

Les odeurs, les gaz ou les acides dégagés par les fleurs déstabilisent les parasites en tout genre les repoussent ou les attirent,, protégeant en définitive vos légumes des possibles « ravages ». C’est là tout le principe des « jardins de curé » qui, en étant très productifs, n’en demeurent pas moins un modèle d’esthétique « verte »..Pour

  • Un mariage fleuri heureux

Le souci: il éloigne et détourne les insectes attirés par les salades, carottes et autres choux.

Le myosotis: installé au pied des framboisiers, il chasse les mouches pondeuses des vers qui attaquent les baies

La capucine: idéale contre les mouches blanches (aleurodes) qui attaquent tomates, choux, haricots, carottes et pommes de terre.

L’œillet d’inde: particulièrement efficace pour lutter contre les nématodes (des vers minuscules friands des racines), il protégera la plupart des légumes

Le pois de senteur: il attire les insectes pollinisateurs et permet une meilleur production de haricots lorsqu’il est planté à leur pieds

La bourrache: particulièrement décorative, elle attire les insectes pollinisateurs et éloigne les mouches des légumes-fruits

Nous utilisons cet ouvrage de référence: https://www.terrevivante.org/boutique/livres/livres-jardin-bio/techniques-jardin-bio/plantes-compagnes-au-potager-bio/

4/ EXTRAITS DE PLANTES OU PURINS

Recettes et usages des préparations végétales (1)

  • L’ortie fortifiante et insecticide

Riche en azote ainsi qu’en oligoéléments, l’ortie est à la fois un fortifiant, qui aide à lutter contre les maladies, et stimulant de la croissance des végétaux. N’en abusez pas ou le feuillage se développera au détriment des fruits!Enfin, il est toujours bon de se rappeler que les pousses riches en azote sont le régal des pucerons !

Pulvérisez la préparation au printemps ou après la floraison ou la fructification: un vrai coup de fouet:

Réaliser la recette ci dessus du « purin d’ortie » , cette macération est utilisée en pulvérisation ou au pied des plantes,

-verser au pied des plantes dilué à 10 ou 20 % ou pulvériser sur le feuillage dilué à 5%

  • La consoude fertilisante

Riche en azote et en potasse, le purin de consoude est un moyen naturel d’offrir à ces plantes une cure de remise en forme. Floraison et fructification n’en seront que plus belles. On utilise la consoude de Russie (à fleure bleue) ou la consoude officinale (fleur blanches)

Préparez un purin (comme ci dessus pour le purin d’ortie) que vous pulvérisez sur le feuillage ( dilué à 5%) ou que vous apporterez au pied (dilué à 25%)

  • La prêle fongicide et reminéralisante

Riche en Silice, la prêle renforce les défenses des plantes et les aides à lutter contre les maladies cryptogamiques (mildiou, cloque du pêcher, botrytis, marsonia..)

Réalisez une décoction avec 1kg de prêle pour 10L d’eau et laissez reposer 24h minimum. Le lendemain faites bouillir 15 minutes, couvrez, laissez refroidir, puis filtrez. Utilisez la, sans tarder, vous pouvez la diluée à 30%.

  • La tanaisie contre les pucerons

La tanaisie contient un insecticide naturel, la pyréthrine, qui agit contre les pucerons. Elle est vivace et pousse facilement dans le jardin.

Faites une infusion, 150g de tanaisie fraîche hachée dans 5L d’eau. Lorsqu’elle est froide, filtrez la et utilisez la dans les 48 h. Cette infusion est efficace contre les altise et pucerons, fourmis, piérides du chou, mouches des légumes..

D’autres recettes sont possibles renseignez vous auprès de votre agriculteur bio

6/ LES ENGRAIS VERTS ET ROTATION DE CULTURE

En agriculture régénératrice le sol ne reste jamais à nu, on alterne les cultures . Au long des saisons le sol est couvert d’un paillis (mélange de compost et de plantes sèches) , de jachère, de cultures… afin que le sol puisse garder un bon niveau de biodiversité (texture couscous qui retient l’humidité dans sa structure-complexe argilo humique)

Les parcelles de votre jardin ne sont pas toutes au même stade, semer de l’engrais vert permet une jachère et la constitution un paillage enrichissant.

Voici un tableau comparatif des divers engrais verts :https://www.biaugerme.com/engrais-verts/tableau-comparatif

La rotation des cultures c’est le fait de ne pas répéter la plantation au même endroit https://www.jardiner-autrement.fr/la-rotation-des-cultures-au-potager/

7/ LES ACTIONS QUI VALORISENT la Biodiversité

Les constructions ne doivent pas impacter le sol de votre jardin.

  • Le mur en pierres sèches:

Si vous devez avoir un muret pourquoi ne pas le monter en pierre sans joints ce qui permet au lézards et autres petit animaux de se cacher dans les interstices, laisse ruisseler l’eau et protège de la chaleur tout en la restituant. D’où l’idée de la spirale aux aromates.

article sur le muret en pierre sèche au jardin http://www.jardinsdenoe.org/installer-un-muret-de-pierres-seches/

Attrape limace: elle s’abritent à l’ombre sous les tuiles et il suffit de les ramasser et de les emmener loin des salades.

Mettre des petits tas de pierre, muret, et touffe de végétation, favorisent aussi la venu du carabe doré qui mange les larves de limace https://www.jardiner-malin.fr/fiche/reportage-jardin/carabes.html

DONC pour résumer la permaculture ce n’est pas faire des buttes, des murs, des mares, mais comprendre son jardin et valoriser son potentiel en favorisant ses atouts dans le respect de la biodiversité. Nous finirons cet article par cette phrase de notre paysagiste préféré:

Gilles Clément: un bon jardinier c’est un jardinier qui ne fait rien.

https://www.jardiner-autrement.fr/un-entretien-avec-gilles-clement-desherbage-et-permaculture/

LIENS

  • La Quotidienne

La permaculture ! C’est une pratique qui laisse à la nature sauvage le plus de place possible, tout en respectant la relation entre chaque espèce végétale

  • permaculture agroécologie etc

cette chaine you tube aborde tous les sujets du jardinage au naturel a chaque saison https://youtu.be/OID3kjz1Cu4

  • Les Jérômes

Démarrer un potager, se lancer en permaculture: nos conseils pour commencer

Quand on souhaite commencer un potager en permaculture, quoi de plus naturel que de se poser quelques questions

  • Le jardin d’Alekil

Qui n’a jamais eu cette petite phrase assassine en commentaire:

« Mmmmh, pas très permaculture, tout ça… »

Mais en fait, c’est quoi, la permaculture???

  • LE FILM

kiss the ground: l’agriculture régénératrice

netflix

ou https://agricultureduvivant.org/project/documentaire-kiss-the-ground/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.